• 30-08-2020 - La solidarité et les racines de la crise climatique

    Thomas

    Nous sommes à la croisée des chemins. Au cours de la dernière année, les marches pour le climat et les Semaines de la rébellion organisées par Extinction Rébellion (XR) ont placé la crise climatique sous les projecteurs. Cependant, une grande partie de cette mobilisation a eu de la difficulté à s’adapter au nouveau contexte apporté par le COVID. Au cours des derniers mois, notre mouvement se retrouve éloigné de notre élan de l’automne 2019. Nous devons maintenant nous-même décider si nous allons nous-même continuer “business as usual” ou si nous allons démontrer à nos gouvernements l’audace et l’adaptabilité qui leur manque et dont ils ont besoin.

    Lire la suite...
  • 31-07-2020 - Liste de ressources pour les survivant.e.s d’abus sexuels et psychologiques

    XRQC

    La vague de dénonciations des violences sexuelles et psychologiques qui a lieu sur les médias sociaux depuis plusieurs semaines a jeté la lumière sur l’une des problématiques la plus prévalente dans notre société. Cette problématique doit être combattue partout où elle se trouve, notamment dans les cercles militants. En effet, malgré nos tentatives pour garder Extinction Rébellion (XR) non-hiérarchique et horizontal, force est d’avouer que des dynamiques de pouvoir toxiques se sont parfois créées au sein du mouvement.

    Lire la suite...
  • 15-07-2020 - Pas l'temps d'niaiser: dites la vérité

    krzys

    Traduit de l’anglais par notre équipe de mobilisation numérique

    Il y a un an, j’ai quitté le monde de l’entreprise. J’étais heureux de quitter ce monde pour plusieurs raisons. Je ne croyais pas au capitalisme. Je percevais mes patrons comme mal intentionnés, ou au mieux comme des gens amoraux. Je voyais mes collègues comme amoraux, ou au mieux nihilistes. L’environnement de travail était oppressant de mille et une façons, mais plus que tout, je détestais la bullshit.

    Lire la suite...
  • 29-06-2020 - Lettre Ouverte

    anonyme

    Il y a un peu plus d’un an, en avril 2019, je joignais l’un des groupes de travail d’Extinction Rébellion Québec (XRQC), à Montréal. Le mouvement était alors assez petit, mais je voyais déjà tout son potentiel, et j’étais inspirée par la grande mobilisation déjà entamée au Royaume-Uni, en France et en Belgique. Les rencontres humaines et le sentiment d’avoir finalement une cause commune pour laquelle agir m’ont accroché. À peine trois mois plus tard, je participais à une action de désobéissance civile, sacrifiant une partie de mes libertés individuelles pour faire passer un message plus grand : la crise climatique est à nos portes, mais nous continuons à avancer toujours plus vite vers le désastre.

    Lire la suite...